AFW, 23 avril 2015. C’est avec compétence et générosité que Catherine Lamy nous a fait partager sa passion pour Matisse, en français et en anglais. Originaire de Lorraine, cette dame amoureuse de l’art gère le programme Famous Artists au sein de la French American School of New York. Personnalité sympathique, maîtrisant parfaitement son sujet, elle nous a présenté la vie, les chefs-d’œuvre et le style de Matisse de manière ludique et interactive, en nous demandant de participer à la discussion.

Henri Matisse (Le Cateau-Cambresis, 1869 – Nice, 1954) commence à travailler comme clerc d’avoué, après avoir fait des études de droit. Une appendicite l’immobilise pendant un an. Pour le réconforter, sa mère lui offre une boîte de peinture. C’est ainsi qu’il découvre sa vocation. Chef de file du fauvisme, il voyage en Algérie, Allemagne, Espagne, Etats-Unis, Italie, Maroc, Russie et Tahiti. Ces pays seront, par ailleurs, ses sources d’inspiration.
Artiste inclassable, à la fois décrié et adulé, il sera particulièrement apprécié par le collectionneur américain Albert Barnes.

En faisant défiler les images sur le tableau, Catherine Lamy nous a permis d’admirer les lignes et les couleurs qui sont la marque de fabrique de Matisse. Elle a notamment commenté des œuvres telles que Luxe, Calme et Volupté, La Femme au chapeau, La Danse, L’Odalisque au pantalon rouge, Les vitraux de la chapelle du Rosaire de Vence, ainsi que des sculptures du maître. Elle nous a également parlé des découpages, réalisés par celui-ci à la fin de sa vie, qui ont été exposés au MoMA il y a quelques mois.

Taillées dans la couleur, sans aucun dessin préalable, puis fixées sur une toile à l’aide d’épingles, ces formes sont simples et géniales. Elles réunissent le trait et la couleur. C’est intéressant de voir à quel point La Gerbe, Le Cheval, l’écuyère et le clown, Icare et les autres cut-outs rappellent toujours la danse et le mouvement. Pour finir, Catherine Lamy nous a montré, en découpant une feuille, le résultat esthétique que ce mouvement provoque. Puis, elle nous a invités à essayer nos talents, ciseaux à la main. Très amusant !

Grâce à l’intervention de Kateri Scott-McDonald, nous avons aussi découvert qu’une rosace, réalisée par Matisse avant de mourir, se trouve à l’intérieur de l’Union Church de Pocantico Hills, Historic Hudson Valley, près de Tarrytown.
Voici le site internet : www.hudsonvalley.org/historic-sites/union-church-pocantico-hills

CONTACT